Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Récits d'expériences
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
 
 

Adélie. Contours du corps.

Adélie. Contours du corps.


Nolan. Carte de mes émotions.

Nolan. Carte de mes émotions.


Marius. Olga. Portraits innattendus.

Marius. Olga. Portraits innattendus.


Nolan. Cerveau-planète mangeuse de pensée.

Nolan. Cerveau-planète mangeuse de pensée.


QUI-SUIS-JE ? Mémoire et identité


Auteur : Julie publié le : 01 septembre 2016

Stage enfant du lundi 29 et du mardi 30 août 2016


Un stage au Musée
Deux jours
Quatre goûters
Onze cerveaux-planètes
Vingt-deux portraits composites
Trente-trois cartes intérieures… 
 
Dans l’exposition des collections, nous découvrons que cette question centrale /centrée occupe largement les artistes, de la modernité à l’ère contemporaine. Il y a d’abord des portraits. Ils questionnent la représentation fidèle du corps avec Picasso, l’image de soi et sa mise en scène avec Warhol, l’histoire avec ses photographies de lycéens anonymes dans l’œuvre de Boltanski.
 
Dans l’atelier, les enfants dessinent tour à tour le contour de leur corps. Une figure humaine apparaît. Ils recommencent et essaient de prendre la même pose symétriquement sur le papier. Impossible, il faut prendre conscience de son corps et il bouge tout le temps ! Et si nous faisions des portraits vus de face, de profil et aussi de dessus ou de dos ? Ces endroits d’où l’on ne se voit pas ? Ces endroits d’où les autres seulement nous voient et nous reconnaissent. "C’est pas moi !" dit Adélie. Et pourtant…
 
À travers un travail de liste d’émotions, de souvenirs et de projections, les enfants se sont entraînés à mettre des mots sur leurs caractères, leurs expériences, leurs envies. Cette réflexion leur a permis de créer autour d’éléments très personnels.
 
Dans l’exposition d’Anne et Patrick Poirier, le portrait est intérieur. C’est à la fois un voyage dans l’histoire du monde et une quête intérieure, une errance. Où vais-je ? Les mots portent des souvenirs que nous réinventons sans cesse. Ils construisent une identité qui s’inspire du réel et joue avec la fiction.
 
Alors dans l’atelier, portrait en main, les enfants se demandent : si je pouvais me transformer… je serai… ? Un scientifique fou ! Une sirène ! Un hamburger ! Un chat ! Et pourquoi pas ?
 
Toujours dans les œuvres des Poirier, nous regardons des cartes imaginaires. Carte de mot, galaxie d’émotions, cerveau-bibliothèque de miroirs. Dans quelle étagère ? Visions à l’infini.
 
Dans l’atelier nous découpons les grands formats des contours des corps en trois parties. Pliés et reliés, ils forment un livre. Lorsque nous l’ouvrons, nous ne reconnaissons pas toujours les corps. Cela ressemble à des cartes. Les enfants construisent leurs propres cartes. Il y a la "carte de mes émotions", la "géographie de mes souvenirs", le "plan de mes voyages futurs" et un drôle de cerveau devenu une planète !
 

Quelle aventure !

Expositions :

"Archéologie du présent" (collection du Musée)

"Danger zones", Anne et Patrick Poirier



Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez